Coopération transfrontalière


La Maurienne fait partie du territoire franco-italien “Les Hautes Vallées”, au cœur des Alpes, carrefour entre la Région Auvergne Rhône Alpes, la Région Sud PACA et la Région Piémont, au croisement de la Savoie, des Hautes Alpes et du territoire de la Métropole de Turin.

Les Hautes Vallées rassemblent les vallées piémontaises de Suse, Val Sangone et du Pinerolese (Val Pellice, Val Chisone et Germanasca) en Italie et pour la France, les vallées du Briançonnais, Pays des Ecrins, Guillestrois-Queyras et le Pays de Maurienne.

Ces territoires, qui partagent les mêmes caractéristiques culturelles, environnementales et sociologiques de vie en montagne, travaillent ensemble depuis les années 90 pour la réalisation d’actions transfrontalières, en utilisant les programmes de l’Union Européenne. 

Conscients des liens historiques et économiques forts entre ces territoires, les élus des collectivités locales des deux pays ont souhaité renforcer leur partenariat en créant une association, la Conférence transfrontalière des Hautes Vallées.
Le Syndicat du Pays de Maurienne représente la Maurienne au sein de cette Conférence des Hautes Vallées et depuis 2009 coordonne des projets transfrontaliers qui impliquent des acteurs mauriennais.

 

 

 

 

 

Une coordination Coopération transfrontalière
 

L’engagement du Syndicat du Pays de Maurienne dans la Coopération transfrontalière se traduit par différentes missions au service des acteurs publics et privés de Maurienne :

  • Une animation territoriale, relais d’informations des Hautes Vallées et du programme européen de Coopération territoriale France Italie / Interreg – ALCOTRA, mise en relation avec les initiatives voisines et contribution à l’élaboration de stratégies transfrontalières.
     
  • La coordination de projets transfrontaliers en assurant une interface entre territoires et avec les institutions, le montage de dossiers de candidature et le pilotage des partenariats et des actions.
     
  • Un appui technique aux porteurs de projets pour le montage et le suivi de leurs projets en cohérence avec les procédures du programme Alcotra et pour faciliter la recherche de financement et les partenariats franco-italiens.

 

La Conférence des Hautes Vallées, une association franco-italienne

 

Au-delà de liens historiques forts entre les territoires du Grand Briançonnais, de la Maurienne et des vallées Piémontaises, les collectivités locales des Hautes Vallées qui partagent les mêmes caractéristiques culturelles, environnementales et sociologiques de vie en montagne, ont mis en œuvre une coopération transfrontalière depuis le début des années 90. En 2000, les élus français et italiens ont souhaité renforcer leur partenariat en signant un protocole de coopération - au départ avec les cantons de Modane et Lanslebourg - qui donne naissance en 2007 à la Conférence transfrontalière des Hautes Vallées - CHAV - assemblée unique des référents politiques et techniques des territoires franco-italiens membres. Le Syndicat du Pays de Maurienne représente l’ensemble des collectivités de la vallée.

La Conférence des Hautes Vallées s’organise autour de 2 grands objectifs :

  • Permettre un meilleur partenariat à travers un organisme de coopération juridiquement reconnu
  • Structurer la coopération et définir des programmes stratégiques de développement transfrontalier


 

 

 

Les Hautes Vallées se consolident formellement durant la période 2000-2006 et renforcent leur partenariat transfrontalier avec la mise en œuvre du Plan Intégré Transfrontalier « Les Hautes Vallées : la montagne en réseau » autour de 4 projets thématiques et 1 projet de coordination, regroupant 22 partenaires français et italiens – financement Interreg France-Italie / Alcotra 2007-2013. 

À la suite des réformes institutionnelles en Italie (2010, 2013) et en France (2016), la Conférence des Hautes Vallées rassemble en 2020 15 collectivités locales voisines. La collaboration s’intensifie autour du Plan Intégré de Territoire « Hautes Vallées Cœur des Alpes » qui permet de poursuivre le cheminement vers la structuration du territoire – financement Interreg France-Italie / Alcotra 2014-2020. 

Les membres de la CHAV en 2022 :

  • FRANCE : Communauté de Communes (CC) du Briançonnais, CC du Pays des Ecrins, CC du Guillestrois-Queyras dans les Hautes Alpes et le Syndicat du Pays de Maurienne qui représente les CC Porte de Maurienne, Canton de la Chambre, Cœur de Maurienne Arvan, Maurienne Galibier et Haute-Maurienne Vanoise. 
     
  • ITALIE : les Unions Montagnes (UM) Comuni Olimpici Via Lattea, UM Alta Valle di Susa, UM Valle di Susa, UM Val Sangone, UM del Pinerolese, UM Valli Chisone et Germanasca et la Ville de Pinerolo.

 

Les réalisations

 

Entre 2010 et 2014, des projets conjoints dans les domaines de la culture, des ressources naturelles, de la valorisation des produits locaux, du tourisme et de l’éducation à l’environnement - dans le cadre du PIT “Les Hautes Vallées, la montagne en réseaux”.

 

 

Entre 2018 et 2023, des projets transfrontaliers dans les domaines de la mobilité durable, des services socio-sanitaires, des risques naturels, de l’innovation économique et du tourisme – dans le cadre du PITer “Hautes Vallées Cœur des Alpes”.

 

Contact :

Raphaëlle LONGHI DETIENNE – cooperation@maurienne.fr
Tél : 04 79 64 45 10
Plus d’info : www.altevalli.eu

Pays de maurienne CG73 région Auvergne Rhône Alpes Maurienne TV Apidae Adrets Europe