www.maurienne.fr » Syndicat du Pays de Maurienne » Gestion de l'Arc et de ses affluents » Gestion du risque inondation

Les PAPI sur le territoire

Le premier Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI)

Le premier Programme d’Actions de Prévention des Inondations en Maurienne, mis en place en 2005, s’est achevé fin 2010. Les principaux objectifs de l’époque étaient :

  • Améliorer la connaissance du risque ;
  • Réduire le risque inondation et la vulnérabilité des biens et des personnes aux inondations ;
  • Assister les communes à la mise en place de plans communaux de sauvegarde (PCS) ;
  • Mettre en place un plan de gestion des sédiments de l’Arc ;
  • Réaliser des opérations d’information et de sensibilisation au risque inondation ;
  • Mettre en place des premiers travaux de protection des biens et des personnes sur des secteurs fortement exposés (notamment St Jean de Maurienne et St Michel de Maurienne).

L’Etat, le SPM et des Communes ont été maîtres d’ouvrages des opérations inscrites au PAPI.


Le second PAPI

Afin de poursuivre les expertises menées dans le cadre du PAPI 1 pour améliorer la connaissance du fonctionnement du système Arc et d’apporter une réponse pérenne aux risques, le Syndicat du Pays de Maurienne a animé un second PAPI entre 2010 et 2015, en partenariat avec l’Etat, le Conseil général et l’Europe.. Le PAPI 2 comprenait entre autres des études et travaux dont le besoin n’avait pas été soulevé lors du premier PAPI, et certains faisant suite à la crue de 2008.  

Les principaux objectifs étaient :

  • Améliorer la connaissance des risques liés aux crues
  • Développer un système d’annonce des crues
  • Informer et sensibiliser aux risques
  • Se préparer à la gestion de crise
  • Prévenir et protéger contre les risques

Quelques réalisations menées dans le cadre du PAPI2 :

Suivi des crues et du niveau du lit de l’Arc
Des échelles graduées ont été posées sur les berges de l’Arc entre Aiton et Bessans. Elles serviront à suivre l’évolution du niveau des eaux lors des crues de la rivière et constitueront un repère pour la gestion des sédiments.

Parallèlement, un suivi topographique est réalisé régulièrement sur tout le linéaire de l’Arc pour analyser l’évolution morphologique du cours d’eau, définir les besoins d’intervention et les secteurs à surveiller plus particulièrement.

En 2017, le service de prévision des crues des Alpes du Nord a terminé l’installation de plusieurs stations de mesure sur l’Arc, dans divers secteurs de la Maurienne. Certaines mesurent des hauteurs d’eau, d’autres mesurent des débits. Toutes les informations sont consultables sur le site vigicrues et sont actualisées tous les jours à 10h00 et 16h00. 

Programme d’entretien des cours d’eau (affluents de l’Arc)
Le Syndicat du Pays de Maurienne a proposé d’accompagner les structures intercommunales pour la réalisation d’un programme pluriannuel d’entretien des cours d’eau. L’objectif était double : réduire les risques de débordement et d’érosion liés à la présence de végétation dans le lit mineur des cours d’eau, et valoriser les milieux aquatiques d’un point de vue piscicole et paysager.

Plan de gestion sédimentaire
En 2016, le Syndicat du Pays de Maurienne a décidé, en partenariat avec l’Etat, l’Agence de l’eau et le Département, de réaliser un plan de gestion sédimentaire de l’Arc, qui englobe les principaux affluents ayant un rôle majeur sur le cours d’eau. Ce travail avait pour objectif d’aboutir à des solutions adaptées aux problématiques du territoire, telles que les inondations, les laves torrentielles, les problématiques liées à l’engravement, l’incision ou l’érosion latérale du lit de l’Arc. Après une étude générale des problèmes rencontrés à l’échelle de la vallée, les mesures de gestion sédimentaire sont aujourd’hui en cours de définition sur plusieurs secteurs.


Un troisième PAPI pour le territoire

Le Syndicat du Pays de Maurienne anime aujourd’hui un 3ème PAPI afin de poursuivre les démarches entreprises en matière de prévention contre les inondations et travailler sur la dimension préventive des risques. Un programme d’action préalables (PEP) permettra d’établir un diagnostic précis du territoire afin de mûrir le projet de PAPI et de formaliser son cadre d’action. Par la suite, le PAPI complet aura pour but de définir une stratégie et un mode de gouvernance et d’établir un programme d’actions.

 

Pays de maurienne CG73 région Auvergne Rhône Alpes Maurienne TV Apidae Adrets Europe